mardi, juin 13th, 2017

Amber Rose ose encore faire sa salope

Category:

Étiquettes :

Elle n’y est pas allée avec le dos de la cuillère. Amber Rose aime à choquer et sait choquer son monde. La féministe, a balancé sur la toile, une photo d’elle.. Nue  ou presque…Nue comme un tableau de Rembrandt. Comme une icône rebelle.

Elle a de la suite dans les idées…

J’ai réussi à enregistrer pour vous la photo polémique. La photo qui a fait trembler la toile toute entière. Que dire la terre toute entière. On y voit la jeune modèle américain, le corps huilé, allongée et les poils pubiens mis en évidence, en friche. Cette photo n’est pas le fruit du hasard ; elle est la suite logique de son engagement pour la « marche des Salopes «  le slutwalk. » qu’elle poursuit avec une détermination certaine. Doit-on la féliciter ou la crucifier ? On pourrait toujours lui faire le reproche d’en faire toujours un peu trop. Mais à sa manière Amber est une guerrière, une louve solitaire, qui use des armes à sa disposition et avec sa manière à elle.

Son corps, c’est son arme favorite

A l’heure des bombes aveugles et des corps déchiquetés par la violence imbécile, cette photo a quelque chose d’apaisant. Elle vient montrer que la vie existe encore et, surtout elle fait la nique aux gangs des bienpensants, qui veulent que soient «  honnis tous ceux qui osent le nue ! ». Tout simplement comme au bon vieux temps de l’inquisition. Tous ces Torquemada de la bonne pensée se lèvent et pissent chaud. On a envie de rire. Pourquoi ne les entend on pas lorsque les enfants des migrants sont noyés, par milliers au bord de l’Italie et de la Grèce. Comme quoi laissons les époumoner. Il y a des urgences ailleurs.

Que faire des nudistes ?

Doit-on les parquer dans une réserve ? Et pourquoi vouloir sanctionner cette dernière manifestation de la liberté de disposer de son corps, de le montrant, tout naturellement.
Dans cette photo qui ne choquent que la horde des hypocrites, ceux-là même qui derrière les huis clos se gavent d’indécence et s’en enivrent.

Et la liberté bon sang ?

Il y a comme une majesté dans cette image. On peut parler d’un appel initiatique, un hymne à la beauté primale d’un corps presque asexué qui nous renvoie à la vie, aux premiers instants de l’homme. Un homme nue et sans entrave.
Non Amber Rose ne veut pas faire du Kim Kardashian ou de la pornographie en mode light. Elle veut juste rappeler au dire au monde que les femmes ont un corps, un sexe ! Que les hommes doivent cessez de ne les réduire qu’à cela !
On sait qu’elle a toujours mené une lutte acharnée contre les violences faites aux femmes et contre les viols. Rien pour cela, on a qu’une envie, c’est de lui dire : «  Go Amber go ahead ! go »

Instagram hurle avec les loups ?

Instagram n’a pas sanctionné la star cette fois. Pas tout de suite. Mais s’est contenté de lui adresser une réprimande. Ah la bonne conscience à peu de frais. Que ne voit-on sur les réseaux sociaux ? De la pornographie sale et visqueuse ; des mises en scène plus qu’eschatologiques. Chercher à sanctionner Amber Rose pour cette peccadille de militante, c’est prouver que nous sommes nous-mêmes victimes, des pauvres hurluberlus pris en tenaille entre un moralisme idiot, et une vraie tolérance pour les vrais crimes, du sang, des tueries que nous voyons à longueur de journée dans la télévision. Assez de cette hypocrisie. Laissez-nous respirer.

Notez cet article


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *